Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/02/2009

Un si long silence

Blog 101 est en sommeil depuis près de deux ans. Ce n'est pas bien.

Blog 101 se réveille et s'étire. Il revient. Doucement.

Il va reprendre la conversation avec les amis de blogs.lalibre. Partager avec eux ce qu'il a appris de la façon de faire des blogs.

Il ne va pas jouer les profs, non. C'est sans prétention aucune, et au contraire avec beaucoup d'humilité devant cette formidable nouvelle façon de communiquer, qu'il va tenter de partager avec ceux qui voudront bien venir ici, la petite expérience qu'il a acquise.

Le grand frère de Blog 101, c'est: "On a des choses à se dire". Mon blog personnel, qui a maintenant beaucoup de lecteurs fidèles. Dont vous, peut-être. Celui-ci en est un complément. Exclusivement consacré aux façons de bloguer. Les bonnes.

Si Blog 101 se réveille après ce long silence, c'est parce que j'ai constaté, en consultant mon compte, que mes petits billets de début 2007 avaient toujours des lecteurs. Je me suis donc dit qu'il serait bien de les remercier et de reprendre la conversation avec eux.

Parce que si on blogue, c'est forcément toujours pour atteindre des objectifs. Même s'il ne s'agit que du plaisir que l'on prend à s'exprimer.

Alors voilà. On reprend l'aventure, modestement, à petits pas. Disons, au début, pas plus d'un ou deux billets par semaine, le temps est compté. Ils paraîtront principalement le week-end. Mais je suis aussi ailleurs, sur le web. Vous m'y trouverez aux adresses que je vous indiquerai, si vous ne les connaissez déjà. Et j'aurai toujours plaisir à converser avec vous. Merci d'être là.

13:55 Publié dans Editos | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : blog, blogging

22/04/2007

Grands débutants (2): Lisez!

Avant de bloguer vous-même pour de bon, ce qui revient au fond à vous immiscer dans une gigantesque conversation planétaire entamée il y a une dizaine d'années, il serait sans doute sage de chercher à en savoir un peu plus sur vos voisins de table. Pour ça, une seule solution: écoutez ce qui se dit. Si, au cours d'une réception, vous arrivez dans un groupe qui discute de façon animée depuis quelque temps déjà, vous n'allez pas prendre la parole avant d'avoir compris qui est qui et qui pense quoi, non?

Dans la blogosphère, c'est la même chose. Pour se faire entendre, les nouveaux venus ont un intérêt primordial à s'acclimater au milieu. Et donc à lire des blogs. Quels blogs? Comment les trouver?

 

Lire quels blogs? Comment les trouver?

 

Il y a plus de 70 millions de blogs dans le monde. Un sur 50 est en français (et un sur trois est en anglais), selon le plus récent état de la blogosphère établi par David Sifry. Si vous ne structurez pas votre démarche, c'est la noyade assurée...

  1. Vous allez donc établir la liste des sujets qui vous intéressent. Limitez-la au départ à deux ou trois thématiques, selon vos goûts. J'en prends une au hasard: le thé. Pourquoi? Pourquoi pas?
  2. Ouvrez ensuite un moteur de recherche spécialisé, par exemple: Technorati (ou blogsearch de Google, ou...). Cliquez ici, voilà qu'il s'affiche dans une nouvelle fenêtre...
  3. Dans la case "search for", en haut de l'écran, tapez tout simplement le mot "thé". Et dans la liste déroulante à droite, pointez d'abord sur "in blog directory". Le moteur vous propose immédiatement 155 (!) blogs comprenant le mot "thé" dans son intitulé... En ouvrant ces différents sites dans l'ordre, vous tombez finalement sur un premier blog qui semble répondre à vos préoccupations: "La Galette de Thé" (pour ma recherche menée le 20 avril). Ouvrez le et rangez le immédiatement dans vos favoris (ou mieux: abonnez-vous à son flux RSS si vous maîtrisez déjà la technique, dont je parlerai plus tard).
  4. Bonne nouvelle: les liens recommandés par ce blog comprennent une vingtaine de nouvelles références, d'autres sites sur le thé. Sélectionnez en une dizaine pour vos favoris ou pour votre liste de flux.
  5. Lisez les nouveaux articles au jour le jour. Explorez les archives. Une fois que vous vous sentez prêt, postez vos premiers commentaires: vous voilà devenu un vrai blogueur organisé. Bienvenue au club...
  6. Même si vous ne publiez jamais de blog bien à vous sur le thé, vous aurez considérablement enrichi vos connaissances et décuplé votre plaisir à déguster ce divin breuvage découvert par le Bouddha, dit-on... Mais le plus probable, c'est que vous aurez bientôt votre propre site sur le sujet...

 

Avertissement final

 

ATTENTION! Le blogging peut facilement devenir frénétique et dégénérer en addiction. Je vous recommanderai donc pour finir de vous fixer des limites, de planifier vos sessions de travail. Pour notre amateur de thé ci-dessus, par exemple, une ou deux heures tel ou tel jour (ou chaque jour) de la semaine; ou le samedi de 9 à 12; ou tout ce que vous voudrez. Mais croyez-moi, c'est important. Sinon, vous vous laisserez vite dévorer par votre nouvelle passion, jusqu'à ce que vous compreniez qu'elle était excessive. Et jetiez, fâché, le pauvre bébé avec l'eau tiédie de son bain.

 

 

Précédents articles de la série

1. Jouez!

 

Prochain article dans cette série: samedi 28 avril.

21/04/2007

Grands débutants (1): Jouez!

Je vous fais un aveu: les informaticiens et moi, on a un problème de communication. Je leur pose des questions qui les amènent parfois à sourire (discrètement) et je reçois des réponses que moi, souvent, je ne comprends pas. C'est comme ça. Nos disques durs respectifs ne doivent pas avoir été formatés de la même façon.

Tenez: les blogs. La première fois que j'en ai entendu parler, ce devait être en 2003 ou 2004. Je n'étais déjà pas en avance. A l'époque, je dirigeais BioVallée, le centre de recherche en biotechnologie de l'ULB à Charleroi. La Région wallonne nous pressait de dynamiser notre site web. J'interrogeais Frédéric, notre webmaster. Je lui demandais ce que c'était, en deux mots, un blog. Et si ça pouvait être une solution pour nous. Il m'a toujours répondu très gentiment, avec beaucoup de détails, mais je n'ai jamais vraiment compris, alors, de quoi il retournait exactement.

Ce n'était pas sa faute, à Frédéric, qui était (et doit toujours être) une star dans sa branche. Ce n'était pas la mienne non plus, je crois. Nous ne parlions pas tout-à-fait la même langue, c'est tout.

Aujourd'hui, après bien des efforts, je crois avoir enfin compris. Grâce à ceux qui les écrivent, les blogs... Et à la pratique.

C'est pour ça que pour apprendre, le meilleur conseil que je peux vous donner, si vous vous demandez comme Michel Konen, le rédacteur en chef de La Libre, à quoi ça peut bien servir, c'est de prendre votre courage à deux mains et d'en ouvrir un. Ici, sur blogs.lalibre ou ailleurs, sur n'importe laquelle des plate-formes gratuites généreusement mises à notre disposition: blogger.com, skynetblogsskyblog, hautetfort.com et tant d'autres.

Ouvrez-en donc un, mais n'espérez pas réussir du premier coup, au-delà de la prouesse technique consistant à mettre votre blog en ligne et à le rendre accessible à toute la planète.

Personnellement, j'ai commencé sur blogger (la plate-forme de Google), vers la mi-2006, pour faire comme mon collègue Pierre Stiévenart, qui se fait malheureusement rare sur la Toile, depuis sa retraite bretonne. Mais j'ai vite lâché. En ayant découvert que ce n'est pas la technologie qui pose problème au néophyte (elle est simplissime, la technique de base!) Mais le contenu. Même pour le journaliste polygraphe que je fus...

Créez donc un blog, votre premier blog, mais faites le sans tapage. Cachez vous sous n'importe quel pseudo. La seule façon de vous identifier sera votre adresse e-mail, connue seulement des gestionnaires de la plate-forme. Et... jouez! Faites des gammes, des essais. Publiez n'importe quoi (dans les limites de la loi et de la bienséance:-). Ce sera sans conséquence, à l'abri de votre anonymat. Allez, une suggestion qui me vient comme ça: pourquoi pas un blog sur vos premiers pas dans la blogosphère? On appelle ça un meta-blog...

 

19/04/2007

Pourquoi le "blog 101"?

La question posée en titre de ce tout nouveau blog en contient deux, en fait:

  1. Quels sont les objectifs de ce blog?
  2. Qu'est-ce que ça veut dire: "blog 101"?

Pour ceux qui l'ignoreraient encore, "101" est le code qui, sur internet, désigne les informations de base relatives à un sujet quelconque.

En songeant aux semaines de galère que j'ai connues à essayer de comprendre les principes et le fonctionnement de ce nouveau media, je me suis dit que ce ne serait peut-être pas une mauvaise idée de partager les connaissances que j'ai acquises et que je continue d'enrichir tous les jours, grâce à d'autres internautes surtout. C'est très "blog" et "web 2.0", non?

Bien sûr, je pourrais faire ça sur mon blog principal, "On a des choses à se dire" (cliquez ici si vous voulez le voir dans une autre fenêtre), qui existe depuis quelques mois déjà et que j'ai lancé dans le cadre de mes activités professionnelles. Mais cela faisait déjà quelques semaines que je pensais à en sortir ce chapitre, parce qu'il mérite bien un traitement spécifique, je crois.

En ouvrant ma "Libre", ce matin, et en y découvrant l'annonce du lancement d'une plate-forme de blogs ouverte à tous, j'ai décidé que le moment était venu. Et je me suis inscrit...

Dans la foulée, je me suis engagé vis-à-vis de moi-même (et donc de vous) à publier sur ce site trois fois par semaine au moins. De courts articles, tout simples parfois, mais rédigés dans le but de vous rendre service. Parce que c'est ça, la grande leçon des "media sociaux" tels que les blogs et, plus généralement, de la nouvelle communication: l'importance prioritaire de ceux à qui le message est adressé.

Mais là, j'anticipe déjà sur la suite. On en reparle tout bientôt!