Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/05/2007

del.icio.us: c'est délicieux!

Je vous ai déjà dit, et répété même, je crois, que je n'étais pas un geek, un fana de la technologie et du dernier gadget informatique à la mode. Il y en a tant... Une vie ne suffirait pas à suivre cette activité-là. Et cette vie, il faut bien la gagner!

Ceux que j'utilise ne m'en sont que plus précieux. Je vous en présente un aujourd'hui, del.icio.us. Alors là, deux solutions: ou vous êtes déjà abonné et vous pouvez laisser tomber ce qui suit; ou vous ne l'êtes pas et je vous engage à lire. Je suis un fan de del.icio.us! Un des outils les plus utiles que je connaisse. Et non, je ne suis pas commissionné par les propriétaires de la marque (Yahoo!)...

Qu'est-ce que c'est? Une armoire. D'archives. Les vôtres et celles de tous les utilisateurs. C'est donc pratique pour:

  1. stocker les pages web qui vous intéressent et/ou que vous souhaitez pouvoir retrouver, sans pour autant saturer votre disque dur;
  2. trouver, selon vos centres d'intérêt, d'autres pages sur le même thème sélectionnées par les autres utilisateurs.

Et ça fonctionne comment? Le plus simplement du monde. Vous allez sur le site et vous vous inscrivez en suivant les instructions. Vous installez la barre d'outils dans votre navigateur, en suivant le mode d'emploi (simplissime, j'y suis arrivé du premier coup!). C'est prêt...

Un exemple, cet article vous intéresse et vous souhaitez pouvoir le retrouver sans avoir à l'ajouter à la liste déjà longue de vos "favoris"? Cliquez sur l'icône "tag" qui s'est installée dans votre barre d'outils et complétez le formulaire qui apparaît, en recopiant le titre du billet dans la fenêtre ad hoc si celui qui est proposé ne vous satisfait pas. Et puis ajoutez des mots-clés. Les vôtres. Ceux qui vous permettront de retrouver facilement l'article. Pour celui-ci, par exemple, de votre point de vue: blog101, outils, del.icio.us... et tout ce qui vous paraîtra utile.

Dans six semaines ou dans six mois, quand vous aurez collectionné des centaines de références, il vous suffira pour retrouver celle-ci d'ouvrir l'outil en cliquant sur l'icône del.icio.us et de taper un mot-clé. Tous les articles tagués de la sorte apparaîtront, et vous aurez même la possibilité d'affiner la recherche en la complétant d'un deuxième (on vous donna la liste de tous les autres mots-clés qui caractérisent les articles que vous aurez sauvés.

Vous pouvez en outre vous constituer un réseau d'utilisateurs ayant des centres d'intérêt commun ou vérifier dans tout ce qui a été sauvegardé "publiquement", s'il n'y a pas des ressources qui vous ont échappé.

C'est donc non seulement un système d'archivage de vos données, mais aussi un outil de recherche typiquement "web 2.0". Complémentaire aux outils traditionnels que sont les grands moteurs de recherche. Ah oui: del.icio.us n'est évidemment pas le seul instrument dans sa catégorie. Son principal intérêt est d'être un des plus utilisés, et donc un des plus efficaces. Enfin, c'est mon avis, et je le partage!

25/04/2007

Charmes et risques des commentaires

Déposez des commentaires sous les posts des autres. Tous les blogueurs adorent ça, c'est la preuve qu'ils existent. Et puis pour vous, c'est un bon entraînement!

Mais faites-le à bon escient, seulement si vous avez quelque chose à dire qui vaille d'être lu (selon vous...). Si vous êtes d'accord avec l'auteur, apportez au moins un complément d'information, un éclairage original, rectifiez un détail... Et si vous ne l'êtes pas, dites-le poliment, mais avec assurance. Les polémiques sont un des charmes de la blogosphère, il faut que ça ferraille!

Attention toutefois au ton. Comme les courriels, les blogs sont écrits sur le ton de la conversation. Mais sans les intonations et les mimiques dont on peut user en face-to-face. Et sans la possibilité de résoudre immédiatement les malentendus.

Les courriels, justement, peuvent être des instruments dangereux, à manipuler avec précaution (voyez cet article déjà ancien mais toujours actuel du Christian Science Monitor). Les blogs aussi. Je viens ainsi de me faire passer auprès d'un autre blogueur pour un emmerdeur pompeux (je suis un peu emmerdeur, mais pompeux, j'espère bien que non!), pour avoir donné un avis un peu "carré" sur sa pratique. Dommage. Mais on peut toujours essayer de se rattraper, pourvu que l'autre vous en donne l'occasion.

Et donc: quand vous commentez le post d'un autre, abonnez-vous au fil de discussion pour être averti des éventuelles réactions à vos propos...

23/04/2007

Placez dans vos posts des liens vers d'autres blogs

Une tendance naturelle du blogueur néophyte - et de tout écrivain, plumitif ou scribouilleur généralement quelconque - est d'écrire avant tout pour lui-même. Grave erreur, si du moins il espère être lu. Sur les blogs surtout, le lecteur cherche quelque chose: une info, un avis, un savoir, un conseil...

Le moyen le plus efficace d'enrichir et de crédibiliser vos posts est d'y insérer des liens hypertextes (voyez ici l'article de l'encyclopédie Wikipédia) vers d'autres blogs ou adresses URL. Ils seront à vos articles ce que les notes de bas de page et références bibliographiques sont à un ouvrage sérieux. Imposez vous donc cette discipline que j'observe toujours moi-même: jamais un post sans au moins un lien! Ou alors exceptionnellement, avec de bonnes raisons de déroger à la règle.

Votre lecteur vous en saura gré et c'est l'essentiel. Mais l'auteur du texte auquel vous renvoyez vous sera également reconnaissant: le nombre de liens "entrants" est un des principaux critères d'évaluation des blogs par les moteurs de recherche.

Renvoyez à vos sources, c'est d'une honnêteté élémentaire, mais n'hésitez pas non plus à citer des compléments d'information ou même des avis contraires aux vôtres: la polémique (courtoise) est un des charmes principaux de la blogosphère.

Tout le monde y gagne: le lecteur, l'auteur cité et vous-même. Vous y gagnerez du trafic... et des liens!

Techniquement, rien de plus facile.

  1. Copiez d'abord l'URL du document à citer dans la fenêtre de votre navigateur (raccourci clavier: CTRL+C);
  2. Revenez à votre éditeur de blog et sélectionnez les mots marquant le lien;
  3. Ouvrez ensuite la fenêtre du gestionnaire d'hyperlien (ici, en cliquant sur le globe terrestre accompagné d'un maillon de chaîne, en haut de l'éditeur);
  4. Copiez y l'URL (raccourci clavier: CTRL+V);
  5. Cliquez sur "Insérer";
  6. C'est fait! N'oubliez cependant pas de vérifier que le lien fonctionne bien.

Pour en savoir plus: cet excellent article de redaction.be.