Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/04/2007

Grands débutants (1): Jouez!

Je vous fais un aveu: les informaticiens et moi, on a un problème de communication. Je leur pose des questions qui les amènent parfois à sourire (discrètement) et je reçois des réponses que moi, souvent, je ne comprends pas. C'est comme ça. Nos disques durs respectifs ne doivent pas avoir été formatés de la même façon.

Tenez: les blogs. La première fois que j'en ai entendu parler, ce devait être en 2003 ou 2004. Je n'étais déjà pas en avance. A l'époque, je dirigeais BioVallée, le centre de recherche en biotechnologie de l'ULB à Charleroi. La Région wallonne nous pressait de dynamiser notre site web. J'interrogeais Frédéric, notre webmaster. Je lui demandais ce que c'était, en deux mots, un blog. Et si ça pouvait être une solution pour nous. Il m'a toujours répondu très gentiment, avec beaucoup de détails, mais je n'ai jamais vraiment compris, alors, de quoi il retournait exactement.

Ce n'était pas sa faute, à Frédéric, qui était (et doit toujours être) une star dans sa branche. Ce n'était pas la mienne non plus, je crois. Nous ne parlions pas tout-à-fait la même langue, c'est tout.

Aujourd'hui, après bien des efforts, je crois avoir enfin compris. Grâce à ceux qui les écrivent, les blogs... Et à la pratique.

C'est pour ça que pour apprendre, le meilleur conseil que je peux vous donner, si vous vous demandez comme Michel Konen, le rédacteur en chef de La Libre, à quoi ça peut bien servir, c'est de prendre votre courage à deux mains et d'en ouvrir un. Ici, sur blogs.lalibre ou ailleurs, sur n'importe laquelle des plate-formes gratuites généreusement mises à notre disposition: blogger.com, skynetblogsskyblog, hautetfort.com et tant d'autres.

Ouvrez-en donc un, mais n'espérez pas réussir du premier coup, au-delà de la prouesse technique consistant à mettre votre blog en ligne et à le rendre accessible à toute la planète.

Personnellement, j'ai commencé sur blogger (la plate-forme de Google), vers la mi-2006, pour faire comme mon collègue Pierre Stiévenart, qui se fait malheureusement rare sur la Toile, depuis sa retraite bretonne. Mais j'ai vite lâché. En ayant découvert que ce n'est pas la technologie qui pose problème au néophyte (elle est simplissime, la technique de base!) Mais le contenu. Même pour le journaliste polygraphe que je fus...

Créez donc un blog, votre premier blog, mais faites le sans tapage. Cachez vous sous n'importe quel pseudo. La seule façon de vous identifier sera votre adresse e-mail, connue seulement des gestionnaires de la plate-forme. Et... jouez! Faites des gammes, des essais. Publiez n'importe quoi (dans les limites de la loi et de la bienséance:-). Ce sera sans conséquence, à l'abri de votre anonymat. Allez, une suggestion qui me vient comme ça: pourquoi pas un blog sur vos premiers pas dans la blogosphère? On appelle ça un meta-blog...

 

Les commentaires sont fermés.